LA VOITURE ELECTRIQUE INDIVIDUELLE

Pas de pollution en ville, régulation du trafic automobile, contrôle des vitesses, baisse des accidents notamment par la suppression des chocs (caméra intégrée).

Tous les fabricants d'automobiles cherchent, depuis des décennies, à produire des automobiles électriques. 

Monsieur Elon Muwsk, patron de Tesla, veut développer cette sorte de voiture et ainsi réduire efficacement la pollution notamment dans les villes. Il est vrai que son entreprise souffre de retards, de pertes d'argent et plusieurs accidents récents ont eu lieu des suites de l'exploitation expérimentale de ces voitures.

Un bon technologique

Ce serait une véritable révolution car on passerait de la voiture animée par un moteur à explosion (donc très polluant, surtout dans les villes) à celle qui utiliserait l'électricité pour se mouvoir. Cela provoquerait par ailleurs une nouvelle révolution industrielle, du fait donc de cette rupture technique.

Cette révolution s'accompagnerait, par ailleurs, d'autres innovations : l'autopilote, la mise à jour à distance comme pour les natels ou les ordinateurs personnels, et cela déboucherait aussi sur des automobiles évolutives par elles-mêmes. 

Droit international

Définie par l'ONU, la convention de Vienne, en 1968, régule la circulation routière, et elle a été ensuite adaptée en 2016. La disposition la plus importante est la suivante : "les systèmes de conduite automatisée seront explicitement autorisés sur les routes à condition qu'ils puissent être contrôlés, voire désactivés par le conducteur".

En ville, ces automobiles seraient donc non polluantes (moins de maladie des poumons, moins d'intoxication des petits enfants et bébés dans les poussettes du fait qu'ils sont au niveau des jambes des adultes et "dégustent" les gazes d'échappement), régulation automatique de la vitesse des voitures et contrôle par caméra ce qui éviterait les accidents par manque de réflexe de la part du conducteur.

Pascal ALTENBACH

conseiller municipal en Ville de Genève, candidat au conseil administratif de la Ville.

Les commentaires sont fermés.