SCANDALE DE LA BAISSE ET DE LA SUPPRESSION DES INDEMNITES HORAIRES A LA VILLE DE GENEVE.

10172698.jpg

 

Manque de respect vis-à-vis des travailleurs de la Ville de Genève.

LES CONSEILLERS ADMINISTRATIFS VEULENT BAISSER LES INDEMNITES HORAIRES ET EN SUPPRIMANT CERTAINES TOTALEMENT !

Pascal ALTENBACH, employé Ville de Genève, conseiller municipal UDC, candidat à l'élection au Conseil administratif de la Ville de Genève.

EN AVANT LA BAISSE DES INDEMNITES, EN AVANT LA SUPPRESSION D'UN CERTAIN NOMBRE DES INDEMNITES !

SIGNE : LA GAUCHE CAVIAR

Les conseillers administratifs de la Ville de Genève veulent réviser les règlements sur les indemnités horaires en baissant tous les montants et en en supprimant certaines.

Cela concerne tout particulièrement le travail effectué le samedi, le dimanche, le soir, la nuit, les jours fériés ou lors des piquets.

Les conseillers administratifs actuels veulent fondre dans un seul règlement, les dispositions prévues dans le règlement sur l'indemnisation des nuisances (celui de la Voierie, les Pompes funèbres de la Ville etc.). Ce projet de règlement est soumis à consultation des organisations représentatives du personnel.

Par ailleurs, les Conseillers administratifs laissent en plan le dossier de la "cessation anticipée du travail pour les fonctions particulièrement pénibles" alors que la période pour régler ce sujet se termine à la fin de cette année ! Comme 4 sur 5 des conseillers administratifs ne se représentent pas aux élections : APRES MOI LE DELUGE !

Baisse des indemnités

Le Conseil administratif veut baisser les indemnités pour horaires irréguliers.

Ils affirment que ce n'est pas pour faire des économiesm mais dans leur projet de règlement, tout est à la baisse.

De quoi s'agit-il ?

Le travail le soir, de nuit, le week-end, les jours fériés et ceux astreints au piquet (souvent pendant 7 jours et nuit à la suite en plus de l'horaire normal) pour recevoir des appels téléphoniques si urgence, avaries, remplacement, déneigement etc. 

Il est évident que la vie familiale, culturelle, sociale, associative de l'employé s'en ressent. On peut, bien sûr, réorganiser les règlements et faire en sorte que tous soient traités de la même manière, mais faut-il ne pas tenir compte des horaires extravagants cités plus haut et les nuisances y afférent et donc les déconsidérées en baissant du même coup les indemnités !

Qui est concerné par ces indemnités forfaitaires ?

Le personnel technique du Grand Théâtre de Genève, concierges des locaux scolaires et salle de spectacle, permanence du Service des Pompes funèbres, chauffeurs d'immeubles, personnes chargées du bouclement des comptes...

De surcroît, les Conseillers administratifs actuels veulent supprimer les forfaits de l'intégration au salaire assuré de l'employé pour la Caisse de pension ce qui va diminuer le revenu et la retraite de ce dernier !

Par-dessus le marché, les employés qui travaillent de nuit ou en continu, et qui doivent rester au travail pendant la pause repas (voirie, musées, marquages routiers, Pompes funèbres) ne seront plus dédommagés de leurs frais y afférant. En revanche, les frais de repas pendant des séances de travail sont eux toujours remboursés, mais il est vrai que cela ne concerne plus les ouvriers mais une autre catégorie de personnel, la crème quoi !

Tout membre du personnel, quel que soit son niveau dans la hierarchie, doit avoir le droit au respect et à la considération. 

On voit que ce que veulent les Conseillers administratifs c'est tout simplement d'abaisser, par ce biais, le salaire du personnel qui travaille aux heures les plus pénibles et en visant d'ailleurs les fonctions les moins attractives et les moins bien payées !

 

QUE SE PASSE-T-IL DU COTE DE LA NOUVELLE GAUCHE RENTIERE REPRESENTEE AU CONSEIL ADMINISTRATIF ? Elle ignore de plus d'où vient l'argent ! 

L'argent pour le fonctionnement de l'Administration de la Ville de Genève provient de la sueur du Peuple, Nobles Dames et Seigneurs de la soi-disante vague progressiste ! LES CARTES DE CREDIT DOIVENT ETRE PROVISIONNEES ELLES-AUSSI !

Pascal ALTENBACH, conseiller municipal UDC, candidat à l'élection au Conseil administratif de la Ville de Genève et au Conseil municipal. 

 

 

Les commentaires sont fermés.